soin anti-âge - REJUVÉNISATION

REJUVÉNISATION

REJUVÉNISATION OU Photo-rajeunissement : rajeunir grâce à la lumière

Le photorajeunissement est une nouvelle technique utilisant la dernière génération de lumière pulsée, permettant de donner un aspect plus jeune à la peau du visage, du cou, du décolleté et des mains.

La lumière pulsée émise lors d’un flash réduit les effets du vieillissement cutané. Ce traitement stimule la production de collagène, modifie le tissu connectif, resserre les pores dilatés, améliore l’élasticité de la peau et réduit les ridules.

Le principe : la lumière pulsée émet un faisceau lumineux qui n’est pas nocif, il ne s’agit ni d’UVA ni d’UVB Selon le type de lumière envoyée sur la peau, ce sont les ridules, les taches ou les fibres de collagène qui sont visées. La lumière réchauffe le derme et cette légère augmentation de température crée une inflammation locale et stimule les fibres de collagène. 

La séance dure en moyenne 15 minutes. Le praticien balaie le rayonnement lumineux sur la peau, les yeux sont masqués par des lunettes. Le soin est rapide et peu douloureux. Ça pique un peu, mais pas plus. Dès la sortie, la peau est protégée par une crème solaire. Un traitement complet comprend plusieurs séances (quatre à  cinq en général), espacées de trois à cinq semaines chacune. 

visage de femme

Effet antirides et coup d’éclat. Pratiquée sur toutes les parties du corps, principalement le visage, le cou, le décolleté, les bras et les mains, pour les femmes comme pour les hommes.

 Après au moins trois séances, la texture de la peau est plus belle, plus souple et plus lumineuse. Les pores sont resserrés. Les teints brouillés s’éclairent. Les ridules (pas les rides) s’estompent. Les taches brunes et les rougeurs diminuent. 

Pour traiter le vieillissement cutané des peaux abîmés par le temps, le soleil ou le tabac, la réjuvénation offre d’excellents résultats. Elle agit sur plusieurs conséquences du vieillissement en réactivant la stimulation des fibres de collagènes de la peau et en ciblant les défauts pigmentaires et vasculaires du visage

Retour haut de page